Review : Ma Config PC Automne 2015

17 octobre 2015

Je vous présente ma configuration : Himura 12K.

Pour la petite histoire , suite à l’avancé des jeux sur le 4K et avec les bénéfices du Display-Port j’ai décidé de remplacer mes moniteurs FULLHD (3x ASUS 27″ LCD – VE276Q ). L’idée était donc de passer sur 3 écrans Acer 28″ LED – Predator XB280HKbprz et de bénéficier de la résolution 4k  ainsi que de la technologie NVIDIA G-Sync. Voilà mon tout premier système de jeux 12K.

Usage poste fixe (Application énergivore, jouer en 12K et productivité boostée par 3 écrans 4K)

Ceci étant, passer de 3 x FULLHD à 3 x 4K (soit 5760x1080p  / 11520x2160p) ne va pas m’aider dans ma course au ips (images par seconde).

Il a donc fallu upgrader mes 2 GTX TITAN par 3 GTX 980 ti STRIX.
Les 980 ti Strix ont été testées sans waterblock (ventilation d’origine). Elles fonctionnent très bien ensemble jusqu’au 4K, mais leur demander de mouliner pour obtenir 11520 pixel de large pour 2160 pixel de haut, c’est beaucoup trop ! J’ai vu passer les cartes en mode surchauffe, avec plus de 90° celsius, tous les programmes ralentissent avant « coupure et reboot pc ». La meilleure chose à faire dans cette situation est donc de passer sur du watercooling. EKWB propose de très bons matériels pour construire son système.

Comme nous pouvons nous en douter, pour ce type de configuration, il ne suffira pas simplement de lancer un jeu après sont installation. Il faudra consacrer un certain temps dans les réglages graphiques pour déterminer le meilleur ratio « qualité / performance ». Je vais donc procéder à une multitude de test et mon attention sera porté sur deux points:

  • Réglage overclocking: Avec Asus GPU Tweak on va booster les cartes graphiques. Dans mon cas j’ai pu attendre de façon stable 1346 Mhz en GPU Boost Clock et 7300 Mhz en Memory Clock (test de stabilité: n°1 avec 3DMark et n°2 in game pendant une heure).
  • Paramètre graphique du jeu: Le principe pour les très grosses résolutions 12k oblige. On vas démarrer avec tout les paramètres au minimum, pour les augmenter un à un et apprécier la fluidité, jusqu’au point de rupture. On pourra le vérifier avec FRAPS (notre file rouge sera à 35 FPS et pas moins de 30 en cas de chût).

Au niveau de la V-Sync ou G-Sync (synchronisation verticale) J’ai un souci encore non résolut à ce jour. L’activation la synchro sur le tri-screen pose problème et génère des doubles d’image décalé à l’écran.

Configuration :

LuxePC v1.5

Processeur : Intel Core i7 4960X – (OC – 4, 1 Ghz)
Carte Mère : Asus Rampage IV Extrême Black Edition
Mémoire :  64Go DDR 3 2400Mhz G.Skill Ripjaw
Carte Graphique : 2x Zotac Nvidia GTX TITAN AMP!
SSD : Samsung 850 EVO 1To
Alimentation : Corsair 1200i Platinum

Système de refroidissement : Water Cooling EKWB

(config 2014)

Himura 12K

Processeur : Intel Core i7 4960X – (OC – 4, 1 Ghz)
Carte Mère : Asus Rampage IV Extrême Black Edition
Mémoire :  64Go DDR 3 2400Mhz G.Skill Ripjaw
Carte Graphique : 3x  Asus Nvidia GTX 980 ti STRIX
SSD : Samsung 850 EVO 1To
Alimentation : Corsair 1200i Platinum

Système de refroidissement : Water Cooling EKWB

(config 2015)

Score & Testing

Description: 

3DMark est une application très gourmande pour tester le matériel graphique (principalement).

Votre PC peut-il gérer les premiers jeux 4K?

FireStrike Ultra en 4K (UHD), avec une résolution quatre fois plus grande le 1080p traditionnel, va tester votre config.
Un moniteur 4K est pas nécessaire, mais votre carte graphique doit avoir au moins 3 Go de mémoire pour exécuter cette application énergivore.

overclocking-3dmark-firestrike-ultra

Vidéos & Photos

La config en visuel

StarWars BattleFront

Test Counter Strike: Global Offensive

Test Counter Strike: Global Offensive

Test Project Cars 12k (tri-screen) Ultra

Cocktail softwares

CPU-Z

Lien vers le site officiel

C’est un outil très pratique ! Je l’utilise généralement pour vérifier si mon OC (overclocking) est bien effectif sous Windows. On y retrouve la vitesse du Processeur; dans mon cas je suis basé sur un système Intel Core i7 4960X à une fréquence de 3.6 Ghz et 4.3 Mhz en OC. Dans l’onglet « memory » on pourra voir la mémoire détectée par le bios ainsi que le timing de chaque slot mémoire.

Description:
CPU-Z est  un freeware qui rassemble des informations sur certains des principaux dispositifs de votre système:
Nom de processeur et le numéro, nom de code, traitement de conditionnement, niveaux de cache.
Carte mère et chipset.
Type de mémoire, la taille, les horloges, et les spécifications du module (SPD).
Mesure en temps réel de la fréquence interne de chaque cœur, la fréquence de la mémoire.

cpu-z-rog-skin

Asus GPU Tweak

Lien vers le site officiel

Dédié à l’overclocking des cartes graphiques de type Nvidia GTX, Asus GPU Tweak permet de gérer son OC très simplement. Pour ma part avec mes GTX 980 ti Strix je règle mon GPU Boost Clock 1346 Mhz et le Memory Clock à 7300 Mhz. Le Max GPU Voltage reste inchangé car même une très faible augmentation me génère « instabilité et freeze » (j’utilise un système de refroidissement à eau pour mes CG).

Description:
Réglez les vitesses d’horloge, les tensions et la vitesse du ventilateur pour régler votre carte (s) graphique exactement comment vous voulez. Vous pouvez choisir entre Standard GPU Tweak ou modes avancés en fonction de votre niveau d’expérience.

asus-gpu-tweak

Attention un OC exagéré peut engendrer des problèmes irréversibles sur votre matériel

AI Suite 3

Ce soft va permettre un overclocking extrêmement facile, inutile de recourir au BIOS pour gérer votre OC Processeur. Pour ma part je préfère tout de même gérer l’OC manuellement via le BIOS pour utiliser le mode XMP et éviter de régler la mémoire dans un second temps. Car le lancement de l’OC avec AI Suite 3 va générer un clear BIOS  (tous les réglages réinitialisés). Pour exemple ma mémoire G. Skill cadencé en DDR3 2400 Mhz retourne à un cadencement de 1333 Mhz.

Mais ce software aura d’autres choses à offrir si vous possédez une carte mère de marque Asus, model z77 au minimum. Comme le réglage de la vitesse de ventilation ou le mode chargement des périphériques accélérés (téléphone, tablette …) ainsi que le mode économie d’énergie.

AI-Suite-3

FRAPS

Lien vers le site officiel

Fraps va nous donner des mesures en frames par second (FPS) , à savoir que plus vos FPS sont élevés, plus votre jeu peut être fluide. Ce n’est pas une science exacte car beaucoup d’autres causes peuvent générer de micros saccades même avec plus de 60 FPS.

Au delà des 30 fps, notre œil n’est pas capable de faire la différence. Mais pourtant la sensation de fluidité est perfectible jusqu’à 60 FPS, peut-être même plus …

fraps

NVIDIA GeForce Experience

Lien vers le site officiel

Soft bien pratique afin d’éviter de retourner sur le site NVIDIA pour télécharger les pilotes de votre CG. On vous proposera directement de mettre à jour vos pilotes.

Cependant il m’est déjà arrivé d’avoir des soucis au niveau des maj je vous conseillerai donc de choisir une nouvelle installation pour palier à ce problème.

Le logiciel aura aussi son intérêt dans la pré-optimisation de vos jeux, en gérant automatiquement le réglage des préférences graphiques pour vous.

En revanche si vous êtes possesseur du tri-screens, vous devrez continuer à affiner vos réglages manuellement car NVIDIA ne vous a pas dans sa liste des priorités ;)

nvidia-experience

TileCreator & TileCreator Proxy

Lien vers les ressources (tuto et téléchargement)

Nous devons être d’accord sur le fait, que les icônes du menu démarrer de Windows 10 sont perfectibles. De base une icône ne prend pas l’espace complet de son bloc et ne peut être modifié.

Pour remédier à ce manque. Le site « Into Windows » nous propose deux outils particulièrement pratiques:

Ces applications soignées vont vous aider à personnaliser le menu démarrer de Windows 10. TileCreator est similaire à OblyTile (outil de personnalisation du menu Windows 8 et 8.1). Toutefois,  Windows 10 a rendu impossible la personnalisation du nouveau menu de démarrage avec OblyTile.

tilecreator